La banque centrale laisse ses taux inchangés

La banque centrale américaine a laissé mercredi ses taux d’intérêt directeurs inchangés, mais a indiqué qu’elle gardait un oeil sur l’évolution de l’inflation et de l’économie mondiale. Le taux directeur reste inscrit dans une fourchette comprise entre 1,5 et 1,75%.

L’institution estime en outre que l’inflation et la croissance vont s’établir autour de 2% au cours des deux prochaines années. Le taux de chômage devrait rester à son plus bas niveau historique: 3,5%.

Le patron de la Fed, Jerome Powell, a plusieurs fois indiqué depuis la dernière baisse intervenue le 30 octobre que les taux d’intérêt étaient désormais «au bon niveau» compte tenu des tensions commerciales et de la faiblesse de la croissance mondiale.

Onzième année de croissance

L’économie des Etats-Unis est dans sa onzième année de croissance relativement soutenue par rapport à la performance des autres pays industrialisés avec un PIB en expansion de 2,1% au troisième trimestre en rythme annuel.

Le marché du travail a encore surpris les économistes par sa vitalité en novembre, avec la création de 266’000 emplois et un taux de chômage à nouveau au plus bas depuis un demi-siècle, à 3,5%.

L’inflation pour sa part reste modeste, mais a frémi en novembre, selon l’indice CPI ( 0,3% sur le mois) publié mercredi, poussée par une hausse des prix de l’énergie. Pour la première fois depuis un an, elle s’est inscrite à 2,1% sur douze mois, un peu au-dessus de la cible idéale de la Fed, qui préfère toutefois considérer l’indice PCE toujours plus faible. (ats/nxp)

Créé: 11.12.2019, 20h45

monchange.ch