Kudelski dans le dur au premier semestre

Le groupe technologique vaudois a vu son chiffre d’affaires reculer de près de 10% au premier semestre 2019, avec une perte nette supérieure aux prévisions. Kudelski annonce mercredi un chiffre d’affaires de 400,6 millions de dollars (presque autant en francs), contre 437,7 millions douze mois plus tôt, et une perte nette de 20,4 millions, certes réduite de près de moitié par rapport à celle essuyée au premier semestre 2018, mais nettement plus élevée que les 13,2 millions pronostiqués par les analystes du consensus AWP.

Le résultat opérationnel avant dépréciation et amortissements (Oibda), hors coûts de restructuration, a atteint 29,2 millions de dollars, en hausse de 10 millions sur un an.
Principale division du groupe, Digital TV (accès sécurisés pour la télévision numérique) a généré 190 millions de dollars de ventes, en baisse de 12% à taux de change constants. Le marché continue à se rétrécir, relève le communiqué.

Restructuration

Pour cette raison, Kudelski poursuit sa réorientation dans la cybersécurité et les objets connectés. Dans ce dernier segment, le chiffre d’affaires s’est monté à 72,9 millions de dollars, en baisse de 3,3%. Mais le groupe mise de plus en plus sur les services à haute valeur ajoutée dans ce domaine.

Il annonce aussi une restructuration dans Digital TV en regroupant deux unités d’affaires.
Pour l’ensemble de l’année, le groupe s’attend un Oibda – hors coûts de restructuration – compris entre 80 et 95 millions de dollars. (ats/nxp)

monchange.ch