Justice et industrie: Des constructeurs automobiles attaquent Trump

La firme californienne Tesla dénonce «l’illégalité» de taxes douanières américaines sur des pièces détachées en provenance de Chine.

Tesla, dirigée par Elon Musk (à g.), accompagne son action de mots très durs contre la Maison-Blanche et Donald Trump.

Tesla, dirigée par Elon Musk (à g.), accompagne son action de mots très durs contre la Maison-Blanche et Donald Trump.

KEYSTONE

Tesla, le champion américain de la limousine électrique, a intenté lundi une action contre l’administration Trump auprès du Tribunal international du commerce à New York. Concrètement, le constructeur automobile californien conteste de nouvelles mesures imposées par le représentant américain au commerce, Robert Lighthizer, et le responsable des douanes, Mark Morgan. À savoir 25% de taxes douanières supplémentaires sur des pièces détachées importées de Chine. Il s’agit notamment d’écrans de terminaux, placés dans des voitures fabriquées par Tesla. La direction de la firme accompagne son action de mots très durs contre la Maison-Blanche.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

monchange.ch