Finie la libra, voici la monnaie numérique de banque centrale

Le 18 juin 2019, Facebook présentait la toute nouvelle association Libra, basée à Genève – et en même temps, son projet de lancer la première devise numérique mondiale sous forme de stablecoin. Les fondateurs, David Marcus et Mark Zuckerberg, espéraient sans doute que leur annonce recevrait des réactions différentes. Il s’agissait principalement avec ce stablecoin, selon le message clé communiqué par Facebook, de permettre aux quelque 1,7 milliard de personnes sans compte bancaire à travers le monde d’accéder au système financier. Mais loin de l’enthousiasme espéré par les initiateurs, les politiques et les autorités de surveillance du monde entier ont exprimé un rejet unanime du projet porté par le plus grand réseau social mondial, fort de plus de 2,7 milliards d’utilisateurs. 

Lire aussi: 2020, l’avènement des monnaies numériques

monchange.ch