Emploi bancaire: une stabilité serait déjà une victoire

Le canton de Genève compte actuellement 1154 chômeurs dans le secteur financier. C’est 31,3% de plus par rapport à janvier, soit exactement la même progression que celle du chômage dans l’ensemble des branches d’activité du canton, selon les derniers chiffres officiels. Pourtant, depuis le début de la pandémie, les banques et acteurs de la finance au sens large ont connu des dynamiques différentes de celles qui ont frappé le reste de l’économie. Ce qui ne signifie pas que les perspectives pour l’emploi soient roses à moyen terme.

C’est la période de la préparation des budgets 2021 sur la place financière genevoise. Dans toutes les banques, sociétés de gestion, fiduciaires, les cadres tentent d’établir des plans pour l’année qui vient, à travers l’épais brouillard du coronavirus. Faute de visibilité, les orientations sont très conservatrices. Chacun cherche à se ménager des poches de réserve, des projets immédiats sont mis sur pause lorsqu’ils ne sont pas abandonnés; des plans stratégiques à moyen terme sont repoussés et les économies qui peuvent être effectuées de-ci de-là le sont. Les embauches sont souvent gelées et l’on peut s’attendre à davantage de pression sur l’emploi à l’avenir.

monchange.ch