Deutsche Bank mise sur la gestion de fortune pour renaître

Dimanche 7 juillet, Deutsche Bank présentait un plan de restructuration massif. Près de 18 000 postes supprimés à Wall Street et dans les principales places financières du monde. Un redimensionnement de la banque d’affaires, avec le placement dans une structure de défaisance de 74 milliards d’euros d’actifs. Après des années de difficultés et de demi-mesures, le premier groupe bancaire allemand s’est lancé dans une stratégie d’envergure, consistant à se concentrer sur les domaines dans lesquels il est compétitif. Pour qu’elle fonctionne, il faudra que les moteurs de croissance future fonctionnent. Celui de la gestion de fortune en particulier.

Dans le cadre de ce plan mondial, Deutsche Bank compte développer son activité de gestion de fortune en Europe. Des recrutements de gérants et des acquisitions, à terme, devraient alimenter la croissance, affirmait mercredi à Reuters Claudio de Sanctis, directeur général de Deutsche Bank en Suisse depuis février dernier et responsable pour la gestion de fortune en Europe depuis décembre 2018.

monchange.ch