Des nouveautés et du calme au premier jour de l’EPHJ

Mardi à 9h, une file d’une centaine de personnes s’étend devant les portes de Palexpo. Une fois les certificats sanitaires et les cartes d’identité contrôlés, les portes s’ouvrent sur la 19e édition du salon de la sous-traitance horlogère EPHJ, où sont réunis jusqu’à vendredi 530 exposants, contre plus de 800 en 2019.

Une fois à l’intérieur des halls d’expositions genevoises, les masques tombent, les clients commencent à défiler dans les allées, la vie retrouve une certaine normalité. Si le public professionnel répond présent tout au long de la journée, il ne grouille pas pour autant. L’on observe régulièrement des vendeurs esseulés derrière leurs ordinateurs, dans l’attente de visiteurs. Quelques exposants confient au Temps ne pas trop savoir à quoi s’attendre en termes de fréquentation.

monchange.ch