Des chantiers horlogers porteurs d’avenir au Locle

Deux géants de verre et d’acier sortent de terre dans le brouillard et les paysages enneigés du Locle. Entourés de barrières et de machines de chantier, ces bâtiments industriels en construction incarnent l’espoir de l’horlogerie des Montagnes neuchâteloises, mise à mal par une crise sanitaire qui s’éternise.

Lire aussi: Audemars Piguet veut embaucher 250 collaborateurs

monchange.ch