DarkSide, la PME du «ransomware» qui soigne son image

Des automobilistes qui se ruent dans les stations-service, un prix de l’essence au plus haut depuis 2014 et même deux vols long-courriers d’American Airlines obligés, par manque de kérosène, d’ajouter une étape… Les conséquences du piratage d’oléoducs de la firme Colonial Pipeline a eu des conséquences très concrètes sur la côte est des Etats-Unis. Ce hacking a aussi mis en lumière les pratiques du groupe de pirates DarkSide, semblable à une PME du ransomware qui tient à soigner sa réputation.

Si l’approvisionnement en carburant devrait être rétabli en cette fin de semaine aux Etats-Unis, avec une remise en fonction progressive des installations de Colonial Pipeline, l’affaire risque d’avoir des conséquences à long terme pour DarkSide. C’est en tout cas ce que craint ce groupe, qui publiait en début de semaine ce message sur le darknet, sorte de réseau parallèle au web que nous utilisons: «Nous sommes apolitiques, nous ne participons pas au jeu géopolitique, n’essayez pas de nous lier à un gouvernement défini et à chercher d’autres motivations. Notre objectif est de faire de l’argent, et non de créer des problèmes pour la société.»

monchange.ch