Coop et Migros mal notés par le WWF

La traçabilité n’est pas assez poussée et les projets avec des producteurs locaux ne sont pas assez nombreux, pointe l’organisation de protection de l’environnement, qui a réalisé un classement de 45 grands distributeurs.

Une récolte de noix de palme au Guatemala (image d’illustration)

Une récolte de noix de palme au Guatemala (image d’illustration)

KEYSTONE

Lundi dernier, le référendum «Stop Huile de Palme», qui s’oppose à l’accord de libre-échange entre la Suisse et l’Indonésie, était déposé devant la chancellerie du Palais fédéral, muni de 59’200 signatures. Mais le boycott pur et simple de l’huile de palme n’est pas la meilleure solution, pointent plusieurs experts ainsi que l’organisation de protection de l’environnement WWF.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

monchange.ch