Concevoir des vaccins à ARN messagers comme on produit de la bière en micro-brasseries

2 mars

■ Des «micro-brasseries» à ARN messagers

Dans The Jab, le podcast de The Economist sur la campagne de vaccination, il était question lundi de micro-brasseries à ARNm. Cette technologie révolutionnaire permet de plus facilement diffuser des recettes et répartir la production de vaccins. Un peu comme la production de bière.

Le podcast a aussi fait la part belle à Adar Poonawalla, patron du Serum Institute of India (SII) et sa famille, cette fratrie qui était, avant la pandémie, réputée pour ses goûts luxueux et son amour pour les chevaux. Le SII pourrait produire près de la moitié des vaccins dont le monde a besoin. Adar Poonawalla demande, comme il l’avait fait dans le Guardian en février, une harmonisation des règles internationales encadrant le secteur pour que les choses aillent plus vite. L’importance des pharmas indiennes a été soulignée. On ne compte d’ailleurs plus les défis sur la chaîne logistique indienne, où plus d’un milliard de gens pourraient être vaccinés.

■ Pfizer: 19 pays et 86 usines

Pour les autres fabricants homologués aux Etats-Unis, les partenaires sont ici:

■ J&J fait naître l’espoir d’un déploiement plus rapide

Le produit de Johnson & Johnson doit simplifier la campagne de vaccination, car il ne nécessite qu’une seule dose mais aussi parce qu’il peut être conservé jusqu’à trois mois au réfrigérateur, souligne la revue Nature. Le groupe doit en livrer 100 millions de doses aux Etats-Unis d’ici à cet été. Des usines en Europe ont été utilisées pour livrer outre-Atlantique, ce qui a suscité des craintes sur le Vieux-Continent. «Nous sommes convaincus que nous respecterons notre engagement de 200 millions de doses pour l’Union européenne en 2021, à partir du deuxième trimestre», nous indique son porte-parole pour la Suisse, Thomas Moser. En attendant, aux Etats-Unis, les expéditions sont plus lentes que prévu.

■ En bref: Novavax, la belle histoire et un gros rapport

Un rapport, payant, sur les capacités de stockage et d’emballage des vaccins. Parmi les poids lourds du secteur figurent les groupes Lineage Logistics, DB Schenker, AmerisourceBergen, DHL, Thermo Fischer Scientific, Cardinal Logistics ou McKesson. Le Financial Times revient sur la longue route de Novavax vers un vaccin contre le Covid-19. Une belle histoire sur laquelle le Wall Street Journal est aussi revenu.


Retrouvez ici le suivi logistique du mois de février

monchange.ch