Cinq conséquences immobilières induites par les taux négatifs 

En 2015, l’introduction de taux d’intérêt négatifs a fait affluer des masses de capitaux sur l’immobilier. Depuis, le rendement des obligations de la Confédération est resté négatif. Conséquence: le financement par emprunt devient encore moins cher et les immeubles de rendement sont nettement plus attrayants que les placements en obligations.

Lire aussi: Les prémices d’un marché secondaire

monchange.ch