Canicule: le prix de l’électricité explose

D’habitude, le prix de l’électricité à la bourse est à l’inverse des températures saisonnières. Il est élevé en hiver et bas en été. Mais cette année, tout est chamboulé. Les tarifs étaient hauts cet hiver, bas ce printemps et ils ont explosé cet été. Ainsi, le prix du mégawattheure (MWh) sur les marchés est de 54 euros, soit autant qu’à début mars. Alors que fin avril, il était encore de 18,44 euros, et que ces derniers étés, il avoisinnait les 30 euros, relève mercredi le Blick.

Que se passe-t-il? Plusieurs facteurs s’accumulent pour justifier cette hausse étonnante du MWh sur les marchés boursiers. D’abord, la chaleur et la sécheresse qu règne en Europe jouent un rôle important. En effet, la consommation d’électricité sur l’ensemble du continent (climatisation, réfrigération, etc.) est bien plus élevée cet été que d’habitude.

Energie éolienne dépassée

En outre, l’énergie éolienne n’arrive plus à produire autant par ces fortes chaleurs et l’énergie solaire, qui tourne à plein régime, n’arrive pas à compenser le manque de production. Même les centrales nucléaires tournent au ralenti car l’eau des rivières, trop chaude, n’arrive plus à refroidir suffisamment les réacteurs.

Du côté de l’hydraulique, le manque d’eau dans les rivières engendre aussi une baisse de production. Un manque qui a aussi une conséquence innattendue: moins de navires ont pu naviguer sur le Rhin pour transporter du charbon, ce qui a rendu cette énergie plus onéreuse également.

Notre facture d’électricité va-t-elle dès lors exploser elle aussi? Pas pour le moment, explique le Blick. En effet, les tarifs ont été fixés pour l’ensemble de l’année. Il est en revanche fort possible que l’an prochain, ils soient revus à la hausse. Les pouvoirs publics doivent se décider jusqu’à fin août.

Rappelons que le prix de l’électricité se compose de trois éléments en Suisse: le réseau, l’énergie et les taxes. L’évolution des prix dans les différentes entreprises dépend de divers facteurs, notamment de leur production propre, de leur stratégie d’acquisition, ainsi que des taxes variables d’une région à l’autre. (nxp)

monchange.ch