Bonus en hausse de 24% chez UBS pour l’année du covid

Les mauvaises langues diront que Ralph Hamers a été royalement payé pour les deux mois de formation qu’il a passés aux côtés de Sergio Ermotti, en septembre et octobre derniers, avant de lui succéder à la tête d’UBS début novembre. Car le nouveau patron de la banque a été rémunéré à hauteur de 4,2 millions de francs l’an dernier (1,2 million de salaire fixe et 3 millions de bonus), selon le rapport annuel d’UBS, diffusé vendredi matin. Son prédécesseur a pour sa part reçu 13,3 millions de francs pour l’intégralité de l’année, dont 10,5 millions de bonus, suite à un exercice faste pour le premier gérant de fortune du monde.

Lire aussi: UBS publie des chiffres record pour l’année du covid

monchange.ch