BNP Paribas Suisse veut supprimer 250 emplois

BNP Paribas Suisse a annoncé un plan de licenciement qui pourrait concerner jusqu’à 250 employés de la banque. Dans un communiqué publié jeudi, la banque indique que cette restructuration devrait avoir lieu au cours des années 2020 et 2021 et concerner «les fonctions et les métiers de la banque». Essentiellement actif dans les domaines de la banque institutionnelle et d’entreprise, ainsi que dans la gestion de fortune, l’établissement bancaire comptait un peu plus de 1400 collaborateurs en 2018. Cette mesure devrait essentiellement concerner les personnels de Genève, où travaillent la majorité des employés de la banque.

Pour justifier cette décision, BNP Paribas Suisse indique être confrontée, comme d’autres banques, aux «taux négatifs, à la contraction des marges et à l’accélération des investissements dans la technologie, le tout dans un environnement global de croissance contrastée en Europe.» Elle évoque également une transformation plus globale à l’échelle du groupe et une évolution rapide dans les modèles d’affaires des deux secteurs où elle est active «impliquant une nécessaire adaptation pour améliorer leur compétitivité.»

monchange.ch