Berne alerté sur un trafic de diesel libyen

L’ONG Trial dénonce à la justice les achats passés de gasoil du pays en guerre par le groupe Kolmar, qui réfute

Les ONG ont retracé les déchargements de gasoil venant de Libye, sur une jetée louée au port de la Valette

Les ONG ont retracé les déchargements de gasoil venant de Libye, sur une jetée louée au port de la Valette

Francesco Bellina

Lune des deux organisations non gouvernementales suisses qui, il y a deux mois, publiaient un rapport intitulé «Contrebande de gasoil libyen: un négociant suisse navigue en eaux troubles» tente de porter l’affaire en justice. Trial International, indique avoir déposé mercredi une dénonciation pénale à lencontre de Kolmar Group AG. Selon la plainte d’une centaine de pages adressée au Ministère public de la Confédération, ce groupe de commerce d’hydrocarbures basé à Zoug «pourrait s’être rendu coupable de complicité du crime de guerre de pillage, incontestablement commis par le réseau de contrebande de Bin Khalifa».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

monchange.ch