Berlin mise sur l’hydrogène

L’Allemagne ne cache pas ses ambitions: elle souhaite s’imposer comme le leader mondial de l’hydrogène. Le 11 juin dernier, le ministre allemand de l’Economie, Peter Altmaier, a présenté sa très attendue stratégie sur le sujet et, la semaine dernière, est entré en fonction le tout nouveau commissaire chargé de ce dossier, Stefan Kaufmann. L’Allemagne met ainsi les petits plats dans les grands. Le budget prévu pour booster l’hydrogène est à la hauteur de ses objectifs: 7 milliards d’euros (7,44 milliards de francs) seront consacrés au développement de la recherche, de la production et des infrastructures au niveau national. Une somme issue de l’enveloppe de 130 milliards d’euros du plan de relance de l’économie annoncé pour répondre à la crise du Covid-19.

Lire aussi: L’hydrogène carbure… dans l’indifférence générale

monchange.ch