Axpo affiche un bon semestre

Axpo a bien entamé l’exercice décalé 2018/19. Durant le premier semestre, clos fin mars, le producteur et fournisseur d’électricité argovien a légèrement étoffé ses revenus à 2,55 milliards de francs, contre 2,53 milliards douze mois plus tôt. Le bénéfice net a lui bondi, passant de 196 à 435 millions.

Le résultat d’exploitation avant intérêts et impôts (Ebit) s’est hissé à 403 millions de francs, contre 259 millions un an auparavant, un envol de plus de moitié ( 55,4%), écrit mardi le groupe sis à Baden. «Réjouissante», la performance reflète pour l’essentiel la forte production de courant à l’étranger ainsi qu’une stricte gestion des coûts.

Le bas niveau des prix de l’électricité pèse

Axpo signale par ailleurs renforcer son engagement dans les énergies renouvelables avec l’acquisition prévue du spécialiste français de la photovoltaïque Urbasolar. La bonne performance affichée entre octobre 2018 et fin mars 2109 confirme la stratégie d’Axpo axée sur «la croissance, l’optimisation et la diversification», a estimé son directeur général Andrew Walo, cité dans le communiqué.

Le bas niveau des prix de l’électricité, ceux-ci étant fixés depuis 2016, pèseront encore sur l’exercice en cours, à hauteur de 150 millions de francs. Le groupe argovien table sur une deuxième partie d’année exigeante au niveau opérationnel. Comme déjà communiqué, l’entreprise compte tirer profit de tarifs en hausse en Europe à compter de l’exercice 2019/20. (ats/nxp)

monchange.ch