Avenir incertain pour les biscottes Roland

Mauvaise nouvelle pour l’entreprise Roland Morat SA. Selon la Berner Zeitung, elle va supprimer 20 postes. Une annonce confirmée au quotidien par le Vaudois Marc-André Cornu, patron de la société Cornu SA à Champagne qui a racheté le fabricant fribourgeois de biscottes et biscuits salés en 2009.

C’est surtout la ligne de production de produits sans gluten à Morat qui est concernée. Lancée en 2014, elle sera fermée, selon le journal bernois. Mais selon Marc-André Cornu, il n’y aura aucun licenciement, car elle employait surtout du personnel temporaire. Une partie des employés pourra en outre rejoindre la société-mère à Champagne.

Usine en Roumanie

Parallèlement, Marc-André Cornu a confirmé qu’il était en train de construire une usine en Roumanie pour 7 millions de francs. Elle contiendra 13 lignes de production, soit autant que celles réunies de Champagne et Morat, selon la Berner Zeitung. Les produits qui y seront fabriqués seront destinés à 99% à l’étranger, indique le journal.

Produire en Suisse coûte cher, en raison notamment du franc fort, et en raison aussi de la loi sur le chocolat, soit l’obligation d’acheter une partie des matières premières en Suisse, explique le patron de Roland SA pour justifier cet investissement.

La réduction de personnel à Morat est l’une des premières conséquences de la pression croissante sur les prix. Mais d’autres mesures pourraient suivre. L«’avenir est incertain. Mais ce qui est sûr, c’est que pour une entreprise comme la nôtre, il est très difficile de produire en Suisse. A moyen ou long terme, l’entreprise de Morat est menacé», a indiqué Marc-André Cornu.

(nxp)

(Créé: 29.03.2016, 12h05)