Augur, un Wikipédia des événements futurs

CHRONIQUE. Augur était l’un des tout premiers projets à se lancer dans un financement participatif sur la blockchain Ethereum. C’est aussi l’un des premiers à livrer un produit fonctionnel – un marché prédictif décentralisé dont une version à l’interface revisitée sera publiée au cours des prochains jours

Tout comme le marché des actions permet à des individus (ou des machines) d’acheter et de vendre des droits liés à une société, un marché prédictif permet d’acheter et de vendre des prédictions. Ou, plus précisément, de parier sur la réalisation ou non d’un événement donné. Plusieurs projets de recherche ont démontré qu’un tel système permettait d’anticiper l’avenir de façon plus précise qu’un sondage, car les acteurs qui détiennent des informations clés sont stimulés financièrement à les partager et les participants ont quelque chose à perdre s’ils se trompent.

On a ainsi découvert que les futures sur le jus d’orange permettaient de prédire l’évolution du climat de façon plus précise que les services météorologiques, ou que le marché prédictif interne au groupe informatique américain HP donnait de meilleures estimations sur les ventes futures d’imprimantes que les services financiers de l’entreprise. Le concept a même été exploré par la Darpa américaine – l’agence chargée de la recherche et développement des nouvelles technologies destinées à un usage militaire –, qui a cherché à l’appliquer pour mieux détecter l’instabilité politique et le risque de terrorisme.

monchange.ch