Après l’effondrement du pont de Gênes, Atlantia perd 24% à la Bourse de Milan

Le titre du groupe italien Atlantia, gestionnaire de l’autoroute dont un viaduc s’est effondré mardi à Gênes et désigné responsable par le gouvernement, perdait plus de 24% jeudi matin à la Bourse de Milan, après avoir été suspendu près d’une heure. Peu après 10 heures, le titre était en baisse de 24,41% à 17,795 euros.

Lire aussi: Dans les décombres du viaduc de Gênes, les sauveteurs recherchent les «miraculés»

Développement suit.

 

monchange.ch