Après celui de BioNTech, Novartis va produire le vaccin de CureVac

Après BioNTech, CureVac. Un mois après avoir annoncé un partenariat avec la biotech allemande, Novartis fait état d’une nouvelle collaboration, cette fois avec CureVac. Le géant rhénan va produire l’ARN messager et la substance active du candidat vaccin de cet autre groupe allemand, le CVnCov. Novartis s’engage à en produire 50 millions de doses d’ici à la fin de l’année et 200 millions en 2022. Il recourra dans ce cadre à une usine en Autriche, à Kundl, et anticipe des premières livraisons en 2021.

Le transfert de technologie, la préparation pour le début de la production et des tests sont déjà en cours, indiquent les deux groupes jeudi. La production de Novartis sera livrée à CureVac, qui devra notamment l’encapsuler. Dans un communiqué, Novartis dit avoir des décennies d’expérience à Kundl dans la production de protéines et, depuis quelques années, d’acides nucléiques. «Nous sommes en train d’augmenter les capacités de ce site pour produire des ARNm et faire face à la demande», indique Steffen Lang, un membre du comité exécutif de la multinationale bâloise.

monchange.ch