Achats en ligne: Le Black Friday devrait battre un record de pollution

Davantage de colis seront envoyés par rapport aux autres années. Mais cette frénésie d’achats sur internet n’est pas sans conséquences sur l’environnement.

Des milliards de colis seront envoyés pour le Black Friday.

Keystone

Le Black Friday aura lieu vendredi dans les commerces mais surtout en ligne, année de pandémie oblige. Et ces promotions numériques devraient être des plus polluantes, d’après le site britannique de comparaison de produits financiers money.co.uk. D’après les experts, ce devrait être plus de 22 millions de tonnes de CO2 qui devraient être émises dans l’atmosphère pour l’occasion.

En cela, la pollution de ce Black Friday devrait battre le record de l’an dernier. Quelque 20,6 millions de tonnes de CO2 avaient été émises. Il est en effet estimé que la barre des 6 milliards de colis envoyés en cette période sera franchie. Chaque envoi correspondrait à l’émission de 3,68 kg de CO2 , d’après les calculs du Dirty Delivery Report établi par l’entreprise britannique. En 2019, 5,6 milliards de colis avaient été acheminés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

monchange.ch