Accès aux vaccins: la Suisse sur la défensive

Le président de la Confédération Guy Parmelin participera dès lundi à l’Assemblée générale de l’ONU à New York. Il a également confirmé sa présence le lendemain au sommet de chefs d’Etat, dédié à la lutte contre le Covid-19 et convoqué par le président américain Joe Biden. En effet, tout indique que les Etats-Unis veulent donner un nouveau coup d’accélérateur à la lutte contre la pandémie. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le virus a déjà infecté plus de 200 millions de personnes dans le monde, dont 4,63 millions sont décédées. La mobilisation s’impose aussi parce que de nouveaux variants du virus ne cessent d’apparaître, notamment le Delta qui s’avère particulièrement contagieux.

Dans son discours lundi prochain devant l’ONU, le premier depuis son élection, le président Joe Biden devrait proclamer son objectif qu’au moins 70% de la population mondiale soit entièrement vaccinée d’ici à la fin de 2022. Puis, mardi, lors du sommet dédié à la pandémie, il entend demander aux pays riches possédant des doses de vaccin supérieures à leurs besoins de les offrir aux pays qui subissent une pénurie.

monchange.ch