A Palexpo, course contre la montre face au virus

Derrière la façade de Palexpo, les techniciens s’activaient cette semaine pour terminer le montage du prochain grand rendez-vous public en Suisse, le Salon de l’automobile de Genève (GIMS), dont l’ouverture est agendée au 5 mars. Mais mercredi soir, selon une information du Temps, les organisateurs débattaient encore du sort de la manifestation, qui reçoit habituellement plus de 600 000 visiteurs, pendant onze jours. En cause, la flambée de l’épidémie de coronavirus en Europe et la détection de cas d’infection en Suisse, tandis que l’OMS faisait part de son inquiétude croissante en début de semaine.

Mardi soir, le directeur du centre genevois de congrès, Claude Membrez, confirmait encore le maintien de la manifestation, précisant cependant que «tout change très vite. Nous suivons tout cela de très près, heure après heure.»

monchange.ch