Pékin, nouvelle «capitale des milliardaires»

New York n’a qu’à bien se tenir: la nouvelle capitale mondiale des milliardaires est Pékin, qui en compte 100, contre 95 dans la grosse pomme, selon le magazine économique Hurun cité par l’agence Associated Press. La capitale russe arrive en troisième place (66 milliardaires), suivie par Hong Kong (64) et Shanghai (50).

En dépit des difficultés économiques nationales, l’élite chinoise se porte bien grâce aux nouvelles régulations du marché, qui ont récemment permis l’introduction en bourse de nombreuses entreprises, selon le fondateur du magazine Hurun, Rupert Hoogewerf. En 2015, 32 nouveaux milliardaires ont été enregistrés à Pékin, pour seulement 4 à New York.

L’homme le plus riche de Chine, le magnat de l’immobilier Wang Jianlin, arrive à la 21e place du classement international des milliardaires. Dans le top 100, on retrouve le fondateur d’Alibaba, Jack Ma, ou encore le fondateur du moteur de recherche Baidu. (che/nxp)

(Créé: 24.02.2016, 22h48)

L’aéroport de Dubaï accueille 90 millions de passagers

L’aéroport de Dubaï a inauguré mercredi une nouvelle extension qui porte sa capacité annuelle de 75 à 90 millions de passagers. Au niveau mondial, il est déjà celui qui brasse le plus de passagers internationaux.

Le Hall D a été officiellement ouvert après des travaux ayant nécessité des investissements de 1,2 milliard de dollars (environ l’équivalent en francs), indiquent dans un communiqué les Aéroports de Dubaï. Ceux-ci gèrent Dubai International et Al-Maktoum International encore en développement.

Ce hall sera utilisé par plus de 70 compagnies aériennes. Il est relié par un train au terminal 1 qui vient d’être rénové. British Airways a été la première compagnie à opérer via cette nouvelle extension, selon le communiqué.

Emirates, la compagnie de Dubaï, exploite exclusivement le terminal 3 de l’aéroport, tandis que le terminal 2 est réservé aux vols régionaux.

«Nous continuons d’investir dans des infrastructures de pointe pour renforcer la qualité des services proposés aux compagnies internationales et à leurs clients, tout en offrant plus de capacité face à une plus forte demande», a souligné cheikh Ahmed ben Saïd Al-Maktoum. Ce dernier cumule les présidences des Aéroports de Dubaï, d’Emirates et de l’aviation civile de l’émirat.

Numéro un mondial

L’aéroport de Dubaï a confirmé début janvier sa position de numéro un mondial en regard du nombre de passagers internationaux qui y transitent. Il a ravi cette place en 2014 à l’aéroport londonien de Heathrow.

L’aéroport de Dubaï est la plateforme d’Emirates qui est la plus grosse compagnie aérienne du Moyen-Orient. Cette dernière, Etihad d’Abou Dhabi et Qatar Airways monopolisent une bonne partie du trafic de passagers entre l’Occident, l’Asie et l’Australie.

Dubaï a un deuxième aéroport, Al-Maktoum International, ouvert en 2013 au trafic passagers. Une fois achevé, il pourrait atteindre une capacité de 120 millions de passagers. (ats/nxp)

(Créé: 24.02.2016, 14h46)