L’aéroport de Dubaï a inauguré mercredi une nouvelle extension qui porte sa capacité annuelle de 75 à 90 millions de passagers. Au niveau mondial, il est déjà celui qui brasse le plus de passagers internationaux.

Le Hall D a été officiellement ouvert après des travaux ayant nécessité des investissements de 1,2 milliard de dollars (environ l’équivalent en francs), indiquent dans un communiqué les Aéroports de Dubaï. Ceux-ci gèrent Dubai International et Al-Maktoum International encore en développement.

Ce hall sera utilisé par plus de 70 compagnies aériennes. Il est relié par un train au terminal 1 qui vient d’être rénové. British Airways a été la première compagnie à opérer via cette nouvelle extension, selon le communiqué.

Emirates, la compagnie de Dubaï, exploite exclusivement le terminal 3 de l’aéroport, tandis que le terminal 2 est réservé aux vols régionaux.

«Nous continuons d’investir dans des infrastructures de pointe pour renforcer la qualité des services proposés aux compagnies internationales et à leurs clients, tout en offrant plus de capacité face à une plus forte demande», a souligné cheikh Ahmed ben Saïd Al-Maktoum. Ce dernier cumule les présidences des Aéroports de Dubaï, d’Emirates et de l’aviation civile de l’émirat.

Numéro un mondial

L’aéroport de Dubaï a confirmé début janvier sa position de numéro un mondial en regard du nombre de passagers internationaux qui y transitent. Il a ravi cette place en 2014 à l’aéroport londonien de Heathrow.

L’aéroport de Dubaï est la plateforme d’Emirates qui est la plus grosse compagnie aérienne du Moyen-Orient. Cette dernière, Etihad d’Abou Dhabi et Qatar Airways monopolisent une bonne partie du trafic de passagers entre l’Occident, l’Asie et l’Australie.

Dubaï a un deuxième aéroport, Al-Maktoum International, ouvert en 2013 au trafic passagers. Une fois achevé, il pourrait atteindre une capacité de 120 millions de passagers. (ats/nxp)

(Créé: 24.02.2016, 14h46)