Amazon veut étendre sa toile suisse. Le géant américain du commerce en ligne envisage de lancer un service de livraison de courses pour ses clients helvétiques. C’est la HandelsZeitung qui l’affirme dans son édition de jeudi. Déjà disponible en Allemagne ou en France, Amazon Pantry (le placard en anglais) permet de choisir parmi des milliers de biens du quotidien, pâtes, céréales, savon, croquette, détergent… Les produits frais ne font pas partie de l’offre. Le tarif? En France, il est de 4 euros (4 fr. 30) pour l’envoi d’un carton pouvant contenir jusqu’à 20 kg d’articles. La livraison se fait en deux ou trois jours.

Le groupe n’a pas confirmé ses intentions à l’hebdomadaire économique alémanique, qui s’est fié aux informations d’observateurs avisés du secteur du commerce de détail. Selon l’un d’entre eux, l’arrivée est prévue pour ces prochains mois. En règle générale, la mise en place d’Amazon Pantry annonce celle d’autres services de livraison de produits alimentaires proposés par l’entreprise.

De quoi inquiéter Migros et son site Le Shop ainsi que Coop et sa plate-forme Coop@home? Les deux géants suisses du commerce de détail ne commentent pas. Comme l’évoque toutefois la HandelsZeitung, l’arrivée d’Amazon constituerait un test de taille, le plus important depuis l’arrivée des discounters allemands Aldi et Lidl. Le patron actuel d’Amazon Pantry pour l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse est d’ailleurs un ancien cadre d’Aldi Suisse. (TDG)

monchange.ch